vie ferrate

  • Histoire de la Via Ferrata

    La première génération de Via Ferrata débute en Autriche en 1843 avec la pose des premiers équipements sur la voie normale du Hocher Daschein. En 1869, c'est au tour du Stüdli, sur l'arête reliant les deux sommets faciles du Grossglockner, le plus haut sommet de l'Autriche.

    En Italie, les premières "vie ferrate" sont apparues dans le massif des Dolomites vers 1914 et ont une origine stratégique. Les militaires italiens avaient, en effet, équipé d'immenses parois de câbles et d'échelles pour faciliter le déplacement de leurs troupes alpines ainsi que du matériel (parfois même des canons !)